Vous êtes ici

Dernières parutions

OFFENSIVE CONTRE LA VIOLENCE BASÉE SUR LE GENRE Initiative Spotlight

Publication

L’UNFPA a décidé de miser dans un premier temps sur la mobilisation d’acteurs stratégiques tels que les Chefs traditionnels, la Gendarmerie, la Police et la Justice. Les chefs traditionnels sont des acteurs incontournables dans la mobilisation des communautés et dans la mobilisation sociale pour changer les mentalités, les perceptions et les attitudes néfastes et faire adopter de nouveaux comportements favorables au développement. Les Chefs traditionnels, garants des cantons et groupements du pays se sont individuellement et collectivement engagés à tout mettre en œuvre pour mettre ­n à la violence à l’égard des femmes et des ­filles. De leur côté, les plus hauts responsables de la Gendarmerie et de la Police ont accepté de nouer un partenariat inédit avec l’UNFPA pour prendre à bras le corps la lutte contre la violence basée sur le genre (VBG) en renforçant leurs capacités pour une meilleure prise en charge des survivantes de violences, la collecte et le traitement des données, ainsi que la mise en place d’une base de données sur les VBG. Ce faisant, les deux institutions vont pouvoir jouer un rôle capital dans la documentation des cas de violence et plus globalement le traitement judicaire des dossiers des survivantes de VBG. D’autres actions sont aussi développées avec les organisations de la société civile pour élargir la stratégie de lutte contre les violences dont la première phase couvre la période 2019 - 2020 et les quatre régions ayant les taux de prévalence des VBG les plus élevés, à savoir : Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder. La présente publication nous offre l’opportunité de partager le formidable travail abattu par toute l’équipe de l’UNFPA, en étroite collaboration avec les acteurs de l’Initiative Spotlight, le Gouvernement du Niger, l’Union Européenne, le PNUD, l’UNICEF et ONUFEMMES.

Résumé complet

Rapport Narratif de Miss Intellect

Rapport annuel

OPE-NIGER: Organisation pour la Promotion de l'Excellence est une structure créée par des jeunes nigériens pour promouvoir et valoriser le talent nigériens afin de permettre aux jeunes filles et garçons de libérer leur plein potentiel pour un developpement durable. 

Résumé complet

Newsletter 01

Publication

Participation de UNFPA Niger dans la lutte contre le COVID-19.

Résumé complet

Politique Nation de Population 2019-2035

Publication

La population du Niger était de 3,2 millions en 1960[1]. Elle est estimée à 21,5 millions d’habitants en 2018[2]. Cette multiplication par plus de six de la population nationale depuis l’indépendance a eu des conséquences multiples sur la vie des Nigériens.

D’une part l’augmentation de la production nationale a été insuffisante par rapport à l’augmentation rapide de la population. Le revenu par an et par habitant du Nigérien est donc aujourd’hui inférieur à ce qu’il était au début des années 1960, malgré les performances économiques récentes du pays. D’autre part l’espace rural s’est densifié. La population urbaine a été multipliée par 12. Au prix de gros efforts, la couverture sanitaire du pays et l’état de santé de la population se sont sensiblement améliorés. Le nombre d’enfants scolarisés a considérablement augmenté.

                                                                

 

[1] Annuaire Statistique, « Séries longues », Direction de la Statistique et de la Démographie, édition 1991

[2] Projections INS, 2018.

Résumé complet

Rapport de la campagne de promotion de la planification familiale et du maintien des jeunes filles à l’école.(Maradi)

Rapports techniques et document

Le Niger est l’un des pays au monde qui enregistre un des plus forts taux de croissance démographique au monde (3,9% en 2012). La population est extrêmement jeune ; les moins de 15 ans représentent plus de la moitié de la population totale (51,7%). L’extrême jeunesse de cette population nigérienne est en rapport avec sa forte fécondité qui est de 6 enfants par femme en moyenne, en lien avec le fort désir d’enfants tant chez les hommes et de la faible utilisation des services de planification familiale (12,3%).

Résumé complet

État de la population mondiale 2017

Rapport sur l'état de la population mondiale

Les écarts de richesse se sont creusés de façon disproportionnée. Des milliards de personnes restent bloquées en bas de l’échelle, privées de leurs droits fondamentaux et sans espoir d’une vie meilleure, tandis qu’en haut, les ressources et les privilèges croissent à un rythme effréné. Le monde s’éloigne ainsi un peu plus chaque jour de la vision d’égalité exprimée dans la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Résumé complet

Pages