Vous êtes ici

L’UNFPA PERSISTE ET GAGNE LA MOBILISATION DES ACTEURS STRATEGIQUES DANS LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE AU NIGER

Pour ne laisser aucune personne survivante derrière, l’UNFPA croit et s’investit dans la mobilisation des acteurs clés

Apres l’organisation d’une journée de partager et mobilisation des chefs traditionnels sur les questions de violences basées sur le genre le 02 juin 2020, la Signature d’un Mémorandum d’Entente de partenariat avec la gendarmerie Nationale le 16 juin 2020, un pas de plus vient d’être franchi ; consacré à la concrétisation d’un partenariat indispensable avec la police nationale disposant d’une division Nationale spéciale pour la protection des mineurs et des femmes et des brigades dans les régions, relayés au niveau départements et communes par des points focaux.

En 2019, 53 agents ont été formés sur l’audition et la rédaction des PV en matière de VBG. Ces appuis ont contribué à améliorer la qualité de la prise en charge des cas de VBG d’une part et d’autre part montrer le rôle important de la police dans la collecte et le partage des données. L’efficience et la pertinence de travailler ensemble ont conduit les responsables des deux institutions à instruire leurs staff respectifs pour la rédaction d’un document d’accord de partenariat afin de formaliser et clarifier les domaines d’intervention et les rôles et responsabilités de chaque institution avec comme objectifs commun, collecter et partager les données pour mieux servir les survivantes de violences basées sur le genre, et aider les décider à la prise de décisions  éclairées pour contribuer à l’élimination des  violences basées sur le genre au Niger.