Actualités

Santé sexuelle et reproductive des adolescents et prévention du VIH

1 January 2016

 Sous le haut patronage de S.E. M. Mounkaïla Sanda, Ministre de la Jeunesse et de l'Insertion Professionnelle des Jeunes, et en présence de M. Sourghia Mamadou, Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre les Endémies; Madame Marlène François Lays Représentante de UNFPA au Niger, Dr. Théo Baert, Attaché de Coopération Internationale au Bureau de la Coopération Internationale Belge au Niger, Dr. Ouédraogo Koudaogo, Coordonnateur régional du projet à Dakar, un atelier régional sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents et la prévention du VIH a été organisé à Niamey du 27 au 31 octobre 2003.

Il faut rappeler que l'UNFPA, en collaboration avec le Royaume de Belgique a mis en place un projet régional dénommé Projet Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et prévention du VIH (ASRH/HIV).

Le but de ce projet est de contribuer à améliorer la santé sexuelle et reproductive des adolescents dans le contexte du VIH/SIDA en augmentant leur niveau de conscience du risque d'infection par le VIH et aussi des autres conséquences néfastes de la sexualité.

Le projet est exécuté selon deux composantes : 
q une composante sous forme de projets pays en Cote d'Ivoire, au Mali et au Niger. Au niveau national, le projet est exécuté par les gouvernements, les ONGs (nationales et/ou internationales) et le bureau pays de l'UNFPA.
q Une composante régionale dont l'objet principal est de mettre en réseau les organisations de jeunes oeuvrant dans le cadre de la SR et aussi apporter un appui technique aux projets pays pour la mise en œuvre de leurs activités.

Les participants à l'atelier sont les coordonnateurs nationaux du projet et/ou le coordonnateur technique, les experts nationaux, la Conseillère Technique Principale de l'AED au Niger, les points focaux UNFPA du projet au sein des équipes pays, un représentant par organisation de jeunes partenaires du projet, le coordinateur régional du projet à l'EAT de Dakar, le conseiller régional de l'EAT de Harare.

A l'issue de cet atelier, les résultats suivants ont été obtenus :
Les orientations, les principales activités et les composantes du projet ont été compris par les différents partenaires ;
- Un système de monitoring et d'évaluation a été mis en place pour faciliter le suivi du projet ;
- Le niveau d'exécution du projet dans les trois pays a été examiné et des recommandations faites.
- Les activités en rapport avec la mise en réseau des associations/organisations de jeunes en SR ont été définies.