Parceque tout le monde compte

Search
AccueilRegions et Pays Afrique Sub-SahariennePlan du site
UNFPAProgrammeProjetsNewsPublicationsCIPDLiens
INDEX: Genre/Fistule


Céromonie d'ouverture présidée par la première Dame, le Ministre de la Santé publique, la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant et Madame Marlène Lays Représentante de UNFPA

Le Fonds des Nations Unies pour la population, en étroite collaboration avec le bureau du Niger, a organisé à Niamey du 18 au 22 avril 2005, un important atelier international sur les fistules obstétricales.

L’ouverture de l’Atelier a été présidée par la Première Dame du Niger, le Ministre de la Santé Publique et de Lutte contre les Endémies la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant et la Représentante de UNFPA Madame Marlène Lays.

Cet atelier organisé dans le cadre de Campagne Mondiale pour l’éradication des fistules a prévu deux rencontres, l’une pour le Groupe International sur la Prévention et le Traitement des Fistules Obstétricales et l’autre pour le Groupe pour le suivi et l’évaluation des fistules.

Les objectifs des deux rencontres étaient :
(i) échanger sur les questions de formation en matière de fistules, incluant une comparaison des différents modules de formation qui existent, et définir une cartographie des besoins régionaux ; (ii) obtenir un consensus sur les étapes à suivre pour développer un curriculum de base pour la formation en matière de fistules ; (iii) obtenir un consensus sur les résultats et indicateurs clefs pour mesurer les progrès visant l’élimination des fistules
Les rencontres ont été précédées par une Journée Nationale consacrée à la présentation de la situation du Niger en matière de fistules et l’échange d’expériences entre spécialistes nigériens

L’atelier a conclu que la fistule obstétricale est une porte d’entrée pour la question de la maternité sans risques, le mariage et grossesses précoces, la réinsertion socio-économique des femmes fistuleuses, etc.

La leçon essentielle tirée de l’atelier est que la meilleure réponse contre la fistule demeure la prise en charge correcte et intégrale des accouchements par du personnel médical qualifié.

Les participants-es sont venus-es du Ghana, de la Suisse, du Kenya, du Mali, France, Zimbabwé, Erythrée, USA, Mauritanie, Nigeria, Sénégal, Tanzanie, Burkina Faso, Sierra Leaone, Bénin, Ouganda,


Une vue des participants

Pour les institutions ou organisations présentes, on note, outre les spécialistes de l’UNFPA, EngenderHealth, Women’s Dignity Project, AMREF, AMDD, OMS, UNICEF, Bugando Medical Centre, Babbar Ruga Hospital et FIGO, ainsi que des ONGs nationales.

Voir ci-dessous les documents de l'atelier :

JOURNEE SCIENTIFIQUE NATIONALE
Abstract (REF)(Réseau Eradication Fistule)
La présentation du programme d'éradication des fistules
Résumé communications orales Lamordé
Présentation Maternité Zinder
Présentation Hôpital Lamordé
Campaign to end fistula
Présentation par Dr Idi Nafiou
Présentation par Dr Sanda
Présentation par le REF
Présentation par Mr Wheelees
Présentation par l'ONG Dimol (Réintégration)
Atelier groupe de travail international sur les fistules
Training
M&E
EngenderHealth- Fistula Group Work on Indicators
Indicators
 Mapping process Indicateurs de processus des Nations Unies pour les SOU
Groupe prévention
Template-group M&E Treatment
Chaîne des résultat
 Questionnaires  Chaînes des résultats prevention
Cadre conceptuel
RECOMMANDATIONS
Fondo de Poblacion de las Nacionas Unidas RépertoireContactez-nousIndex du siteRechercheSiège de l'UNFPA
© 2002 Fonds des Nations Unies pour la population.
Tous droits réservés.
Clauses et conditions d'utilisation | Politique de confidentialité