UNFPAProgrammeProjetsNewsPublicationsCIPDLiens


Parceque tout le monde compte

Search
AccueilRegions et Pays Afrique Sub-SahariennePlan du site
ACCUEIL: NOUVELLES: Title of Press Release

Message à l’occasion de la Journée mondiale de la population

Message de Thoraya Ahmed Obaid, Directrice exécutive de l’UNFPA

 

11/07/2003

Aujourd’hui, Journée mondiale de la population, portons en priorité notre attention sur les droits et les besoins des jeunes. Il y a plus de jeunes aujourd’hui que jamais auparavant et ils méritent que nous prenions en considération leur existence et leur apportions notre appui. La moitié des 6,3 milliards d’êtres humains qui se partagent notre planète sont âgés de moins de 25 ans. Plus d’un milliard sont âgés de 10 à 19 ans – la plus nombreuse génération de jeunes que l’histoire ait connue.

Par nos efforts communs, nous pouvons aider les adolescents à réaliser leurs rêves d’une vie meilleure. S’ils y sont préparés par les connaissances, les choix et les perspectives d’avenir nécessaires, ils peuvent mener une vie saine et productive et contribuer à l’avènement d’un monde plus stable. Mais si, à l’opposé, leurs besoins et leurs préoccupations sont ignorés ou reçoivent un faible rang de priorité, c’est non seulement à eux, mais à nous tous qu’un mauvais service est rendu.

Au niveau le plus élémentaire, tout jeune a droit à l’éducation et à la santé. Pourtant, beaucoup trop nombreux sont les jeunes privés d’une scolarisation et de soins de santé adéquats, et les conséquences en sont catastrophiques. Chaque jour, plus de 70 000 adolescentes sont mariées, souvent contre leur volonté, et près de 40 000 donnent naissance. Pour ces jeunes femmes, un tel sort implique une éducation incomplète, des perspectives d’avenir limitées et de sérieux risques de santé. En aidant les filles à terminer leur scolarité secondaire, à retarder l’âge du mariage et de la maternité, on peut aussi les aider à rompre le cycle de la mauvaise santé, de l’analphabétisme et de la pauvreté. Des efforts plus vigoureux s’imposent d’autre part pour faire face à la violence, à l’exploitation et aux sévices sexuels.

Le VIH/sida représente un autre risque, un autre défi de taille. Aujourd’hui, la moitié de tous les nouveaux cas d’infection par le VIH frappent des jeunes. Chaque jour, 6 000 jeunes des deux sexes sont infectés à leur tour. Ces faits démontrent à eux seuls la nécessité de développer l’éducation, l’information et les services pour aider les jeunes à protéger leur santé. Dans les pays où des programmes nationaux ciblent et font participer les jeunes, les taux d’infection sont en baisse. En éduquant, rendant autonomes et mobilisant les jeunes, nous pouvons faire reculer l’épidémie du sida.

Les jeunes ont droit à l’information et aux services de santé en matière de reproduction. De nombreuses études ne cessent de montrer que l’éducation à la sexualité et à la reproduction n’a pas pour effet de répandre les comportements irresponsables. Au contraire, elle aide les jeunes à prendre des décisions responsables et saines.

Aujourd’hui, Journée mondiale de la population, j’invite les dirigeants à écouter les préoccupations et les espoirs des jeunes et à mettre en place des lois, politiques et programmes propres à favoriser leur bien-être et leur participation et à protéger leurs droits fondamentaux.


 


haut

Liens
La Journée mondiale de la population
Message du Secrétaire général à l’occasion de la Journée mondiale de la population
   
Fondo de Poblacion de las Nacionas Unidas RépertoireContactez-nousIndex du siteRechercheSiège de l'UNFPA
© 2002 Fonds des Nations Unies pour la population.
Tous droits réservés.
Clauses et conditions d'utilisation | Politique de confidentialité