Parceque tout le monde compte

Search
AccueilRegions et Pays Afrique Sub-SahariennePlan du site
UNFPAProgrammeProjetsNewsPublicationsCIPDLiens
INDEX: JEUNES: Jeunes au Niger

Jeunes au Niger

Les jeunes et adolescents représentent une frange importante de la population dans la plupart des pays en développement. Au Niger, les jeunes et adolescents de 10 à 24 ans représentent près de 29 % ( ) de la population totale du pays estimée en 2000 à 10 millions d'habitants. Ils constituent une cible fragile et vulnérable de la population de par leur situation intermédiaire entre l'enfance autrefois bénéficiant d'une attention prioritaire des parents et l'âge adulte à laquelle, ils sont laissés à eux-mêmes.

En l'absence d'un encadrement adéquat au niveau familial, social et scolaire, peu informés sur la sexualité et la parenté responsables surtout dans les villes, ils connaissent une sexualité précoce (15,1 ans chez les filles et 20,4 ans chez les garçons).

Utilisant très peu les méthodes contraceptives modernes (1,3% en moyenne pour un taux d'utilisation nationale de 8%), plus de 36% des adolescents ont eu au moins un enfant à l'âge de 17 ans) contribuant ainsi à plus de 14 % à la fécondité totale du pays qui est de 7,5 enfants par femme. Il sont exposés aux avortements provoqués avec des issues souvent fatales: entre 1996 et 1998, la proportion des décès de jeunes et adolescents de 15 à 24 ans suites aux complications des avortements provoqués est de 69% à la maternité Issaka Gazobi de Niamey

D'autre part, les jeunes /adolescents constituent un groupe à risque pour les IST/VIH/SIDA: 28% seulement des jeunes de 15-24 ans utilisent un préservatif au cours des rapports sexuels alors que la moyenne des partenaires sexuels se situe autour de 3 surtout pour les filles.

Sur le plan socioculturel, les filles sont sujettes à une discrimination plus importante par rapport aux garçons dans leur éducation (réticence à les scolariser, exclusion scolaire en cas de grossesse), mariage précoce, multiples tâches domestiques, discrimination alimentaire, préférence aux " fils ", refus de dialogue en matière de sexualité, manque de liberté d'expression sur des sujets considérés comme tabous, l'analphabétisme, etc. Les principales difficultés aux quelles les jeunes sont confrontés sont liées à l'absence de structures adaptées à leurs besoins en matière de santé sexuelle et Santé de la reproduction (SR). Conscient des problèmes et préoccupations des jeunes en matière de santé sexuelle et santé de la reproduction, 4 centres de conseils et prestations en SR pour jeunes (CCJ) ont été initiés à partir de 1997 avec l'appui du FNUAP. Ces centres très utilisés par les jeunes constituent une innovation et un acquis pour la satisfaction de leur besoins.


haut

Jeunes
Jeunes au Niger
Actualités
Initiative pour la Santé Sexuelle et Reproductive des Jeunes et Adolescents

Fondo de Poblacion de las Nacionas Unidas RépertoireContactez-nousIndex du siteRechercheSiège de l'UNFPA
© 2002 Fonds des Nations Unies pour la population.
Tous droits réservés.
Clauses et conditions d'utilisation | Politique de confidentialité