Actualités

Un intérêt croissant pour les problèmes de fistule au Niger

1 January 2016

Les 12, 13 et 14 août 2002, un atelier organisé par CARE International a réuni les intervenants actuels ou potentiels en matière de fistule au Niger (corps médical, ONG nationales et internationales, associations, ministères, représentant des bailleurs de fonds). L'atelier a permis de partager informations et expériences sur la problématique des fistules au Niger. 
Le fait de savoir qui fait quoi ou compte faire quoi pour prévenir et traiter les fistules est une première étape. Au cours de cet atelier, le FNUAP a plaidé pour une approche multi-sectorielle de la problématique et invité les différents partenaires à mettre en place des synergies pour maximiser l'impact de leurs interventions. Les participants ont d'ailleurs travaillé sur des propositions d'initiatives communes à court et moyen terme.

La fistule obstétricale est une blessure qui survient lors d'un accouchement extrêmement long. La femme - souvent très jeune - devient incontinente ; elle est mise à l'écart par sa famille et la société. La fistule peut-être traitée par une intervention chirurgicale peu coûteuse mais qui demande un savoir-faire précis. Il est également possible de la prévenir en améliorant l'accès aux soins de santé reproductive, en assurant des soins obstétricaux d'urgence ou encore en évitant les mariages précoces. La fistule est un problème de santé de la reproduction mais aussi de genre. (plus d'information)

Plus d'information