In the News

Synthèse des résultats des projections démographiques nationales 2005-2050

1 January 2016

Les projections démographiques de population 2005-2050 du Niger se distinguent résolument des projections classiques de 1994 et de celles des Nations Unies, grâce aux recours à trois types de scénarii d'évolution combinant diverses hypothèses, dont la pertinence et l'originalité résident dans l'utilisation systématique des relations entre fécondité et ses déterminants proches. Ainsi :

  • Un scénario tendanciel est construit à partir des évolutions des phénomènes démographiques obsevées au Niger au cours des 20à 30 dernières années. Les tendances établies font clairement ressortir des changements lents voire l'absence de changement de certains comportements démographiques. Ce scénario indique que les résultats obtenus à travers les actions mises en oeuvre antérieurement sont insuffisants pour changer rapidement les tendances démographiques actuelles. ce scénario est celui qui se réfère à la situation actuelle. c'est aussi jusqu'à un certai point un scénario de crise, car il s'inscrit dans les crises multiples actuelles auxquelles le Niger est confronté.

  • Un scénario de réduction rapide de la fécondité est construit en associant plusieurs hypothèses sur divers facteurs susceptibles de contribuer à une réduction rapide de la croissance de la population. l'objectif retenu ici est la réduction par tous les moyens envisageables de la croissance démographique. Ce type d'approche cherche cependant à imposer aux populations des comportements contraignants, souvent contraires à leurs habitudes et valeurs culturelles, ceci au nom de l'objectif à atteindre.

  • Un troisème scénario dit "Appel à l'action" s'efforce de combiner la nécessité de sortir du cycle tendanciel tout en respectant le libre choix et les droits reproductifs des populations. Il est construit en combinant un certain nombre d'évolutions jugées possibles, si l'engagement des acteurs est fort et si les politiques et programmes correspondants sont mis en oeuvre. la combinaison des facteurs et des niveaux retenus peut être améliorée, modifiée, et d'autres scénarii basés sur les mêmes principes peuvent être élaborés. Ce scénario prétend aussi avoir une valeur pédagogique et pragmatique.

Les trois scénarii des projections 2005-2050 ont abouti à des résultats assez contrastés, en effet le scénario tendanciel conduirait à 17,3 millions de nigériens en 2015, puis 24,1 millions en2025 et 55,8 millions en 2050. La croissance future dela population serait alors en 2050 toujours de 3,3% par an, mais avec une augmentation future de près de deux millions d'habitants par an. Quant au scénario "appel à l'action", il conduirait à 16,7 millionsen 2015, 21 millions en 2025 et 32 millions en 2050. La population continuerait alors toujours de croitre, mais à un rhytme plus modeste - 1,4% par an - soit deux fois moins vite. L'accroissement annuel serait d'environ 460 000 habitants, un chiffre voisin de celui enregistré aujourd'hui