Actualités

Revue à mi-parcours du Plan d’Action du Programme de Coopération

1 January 2016

NIGER – FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION (UNFPA)
2004-2007

La revue à mi-parcours du Plan d’Action du Programme de Coopération NIGER – Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’est déroulée à Niamey du 20 et 21 novembre 2006.

Cette revue avait pour objet de :
• Faire l’état d’exécution du Programme et sa contribution à la réalisation des résultats de la Stratégie de Réduction de la Pauvreté (SRP), du Plan Cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (UNDAF) ;
• Identifier les contraintes majeures et formuler des propositions pertinentes pour améliorer les performances du Programme pour la période 2007 et extension 2008.

En effet, depuis 2004, le Fonds des Nations Unies pour la population et le Gouvernement du Niger se sont engagés dans la mise en œuvre du sixième Programme de coopération 2004-2007. Ce Programme vise à appuyer les efforts déployés par le Gouvernement dans la lutte contre la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations.
La revue a enregistré la participation des Départements Ministériels partenaires du Programme, des partenaires internationaux, des représentants des ONGs et associations.

Au cours des travaux, les participants ont analysé les résultats obtenus par le Programme dans ces deux principales composantes, à savoir la Santé de la Reproduction (SR) et Population et Développement (P&D). Ils ont également analysé les performances du Programme et son adaptation aux changements enregistrés au niveau national et international.

Au plan International, ces changements sont caractérisés par l’émergence d’un nouvel environnement de l’aide au développement qui privilégie l’approche sectorielle et l’approche programme, la gestion axée sur les résultats. S’y ajoute la Déclaration de Paris qui a mis en évidence la nécessité de l’appropriation nationale et le leadership, l’harmonisation des procédures avec les systèmes nationaux existants.
Au plan national, le contexte a été marqué par des évolutions positives qui sont traduites par la consolidation du processus démocratique, la participation des femmes aux élections grâce à la Loi des quotas qui a favorisé l’augmentation des femmes candidates, Parlementaires et Ministres.

Au cours de sa mise en œuvre, le Programme a apporté une aide médicale et nutritionnelle aux femmes enceintes et allaitantes lors de la crise alimentaire de 2005.

Dans son intervention, la Représentante du Fonds des Nations Unies pour la population, Madame Marlène François. LAYS, a rappelé les résultats concrets obtenus par le Programme, notamment une meilleure connaissance de la situation sociodémographique du Niger, un engagement et environnement politique affirmé pour les questions de population et développement, concrétisés par la volonté du Gouvernement d’actualiser la Politique Nationale de Population (PNP),
l’adoption par le Parlement de la Loi sur la Santé de la Reproduction, 
une prise de conscience accrue sur les inégalités de Genre.

 

Madame Marlène François LAYS a par ailleurs insisté sur la nécessaire appropriation du Programme par les responsables, acteurs et intervenants tant au niveau central que régional et a réaffirmé l’engagement de l’UNFPA de poursuivre ses efforts aux côtés du Gouvernement du Niger, par un plaidoyer auprès des partenaires en vue de la mobilisation de l’aide en faveur du pays. Elle a exhorté le Gouvernement à poursuivre ses efforts en faveur de promotion des Droits de la Femme, notamment la ratification de la Convention pour l’Elimination de toutes les Formes de Discrimination à l’Egard des Femmes (CEDEF).

En procédant à l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances, Monsieur Abdou Soumana a situé le contexte d’intervention de la revue, notamment la révision en cours par le Gouvernement de la Stratégie de Réduction de la Pauvreté (SRP). Il a invité les participants à formuler des propositions concrètes afin d’améliorer les performances du Programme pour les années 2007-2008.

Les travaux de la revue ont pris fin par des recommandations pertinentes, dont l’extension aux autres régions du pays de l’expérience réussie du site de formation de Zinder basée sur l’acquisition des compétences en soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU), la nécessité d’une plus grande appropriation du Programme par la partie nationale afin d’améliorer son efficacité.