Actualités

Lancement officiel d'un projet d'assistance sanitaire et nutritionnelle aux femmes enceintes et allaitantes des régions de Zinder et d Agadez

1 January 2016

En réponse à la situation de crise alimentaire que traverse le pays et suite à l appel lancé par le Gouvernement Nigérien en novembre 2004, le Directeur de Cabinet du Premier Ministre et la Représentante du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), ont signé le 22 juillet 2005, un protocole financier par lequel l UNFPA a accordé au Niger, à travers la Cellule Crise Alimentaire (CCA), un appui multiforme de 177.427.538 F CFA afin de contribuer à atténuer les effets de la crise alimentaire sur les conditions de vie des femmes enceintes et allaitantes des régions de Zinder ( communes de Olléléwa, Tirmini, Guidiguir, Kéllé , Tesker) et Agadez (tabelot). A travers ce projet, près de 19.000 femmes enceintes et allaitantes sont ciblées.

 

Après la mise en place du dispositif du projet et des intrants (céréales, kits d accouchements, médicaments, moustiquaires imprégnés, la commune de Olléléwa ( département de Tanout), située à une centaine de kilomètres sur l axe Zinder-Tanout a servi de cadre pour le lancement officiel des activités du projet le vendredi 16 Septembre 2005..

Cette cérémonie placée sur la co-présidence de Monsieur le Secrétaire Général de la Région de Zinder et du Représentant de l UNFPA par intérim, a vAprès la mise en place du dispositif du projet et des intrants (céréales, kits d accouchements, médicaments, moustiquaires imprégnés, la commune de Olléléwa ( département de Tanout), située à une centaine de kilomètres sur l axe Zinder-Tanout a servi de cadre pour le lancement officiel des activités du projet le vendredi 16 Septembre 2005.u la présence des représentants de la Cellule de Crise Alimentaire et du Ministère de la Santé, des Représentants de l UNICEF, de OCHA, des ONGs Oxfam Québec et SOS FEVVF, des autorités locales et coutumières et des membres des comités sous-régionaux des zones d intervention du projet.

Il faut préciser que ce Projet qui vient en complément aux interventions régulières de l UNFPA en matière de Santé de la Reproduction dans les zones en situation de crise alimentaire, permettra le renforcement de la qualité des prestations à travers l intégration des services préventifs, promotionnels et curatifs aussi bien pour la femme enceinte, l accouchée, le nouveau né et l enfant de 0-1an. 

Il permettra aussi la prévention de l anémie et les carences en micro nutriments. Son objectif est de :
Favoriser une meilleure fréquentation des services par les femmes enceintes et les femmes allaitantes;
Améliorer le suivi médical et nutritionnel des femmes enceintes et allaitantes ;
Contribuer à réduire la mortalité maternelle et périnatale.
Encourager l utilisation de méthodes de planification familiale moderne.
 
Pour une première visite, chaque bénéficiaire (femme enceinte ou qui accouche dans un des centres de santé retenus, femme allaitante d un enfant de moins d un 1 an) recevra les intrants-ci après : 
une moustiquaire
un kit d accouchement (gants, seringue jetables, alèse, savons, eau de javel, etc) 
du fer et de l acide folique pour les femmes enceintes pendant les 3 premiers mois 
de la vitamine A pour les femmes accouchées (6 semaines après l accouchement)
de la vitamine A pour les enfants de 6 mois à 1 an

 

Chacune des femmes identifiées ci-dessus recevra en plus, une ration alimentaire standard pour toutes les catégories des prestations (consultations et accouchements) composée de céréales, légumineuses, huile végétale.