In the News

Lancement du Programme de Renforcement de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et des Jeunes, y compris la prévention des IST/VIH-SIDA.

1 January 2016

Le Fonds des Nations Unies pour la Population UNFPA, en collaboration avec les Ministères de la Santé Publique et de la Lutte contre les Endémies, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux de la Francophonie, de la Formation Professionnelle et Technique, chargé de l’Emploi des Jeunes, a procédé le mercredi 6 septembre au Palais des Congrès de Niamey, au lancement du Programme de Renforcement de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et des Jeunes, y compris la prévention des IST/VIH-SIDA.
Cette cérémonie, co-présidée par Madame Marlène François Lays, Représentante de l’UNFPA au Niger et Maty Elhadj Moussa, assurant l’intérim du Ministre de la Formation Professionnelle et Technique, chargé de l’Emploi des Jeunes, s’est déroulée en présence des Représentants du Corps Diplomatique, des ONGs et Associations et de plusieurs autres invités.

En effet, ce Programme d’un montant de 7 469 569 USD est financé pour la période 2006-2010, conjointement par le Gouvernement du Niger, la Coopération Luxembourgeoise et le Fonds des Nations Unies pour la Population. Il fait suite à l’Initiative pour la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et des Jeunes, mis en œuvre avec les appuis financiers de l’UNFPA et des Coopérations Belge et Danoise.

Le Programme de Renforcement de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et des Jeunes s’inscrit dans la dynamique de capitalisation des acquis de « l’Initiative Jeunes et se caractérise par une couverture nationale afin d’atteindre le maximum des jeunes, et l’intégration de la composante « Activités Génératives de Revenus (AGR) » pour offrir de nouvelles perspectives aux jeunes.

Au Niger, d’après les résultats du recensement général de la population et de l’habitat (RGP/H), les adolescents de 10 à 24 ans représentent près de 36 % de la population. C’est pour le cela que la Représentante de l’UNFPA au Niger et le Ministre de la Formation Professionnelle et Technique, chargé de l’Emploi des Jeunes, ont souligné le droit de ces jeunes à être informés et sensibilisés sur la Santé de la Reproduction, pour qu’ils aient des comportements responsables par rapport à leur sexualité.