Dispatch

Atelier National de Validation du Paquet Minimum d’Activités (PMA) de Services de Santé Sexuelle et Reproductive des adolescents et des Jeunes (SSRAJ)

3 November 2016

Un Atelier National de Validation du Paquet Minimum d’Activités (PMA) de Services de Santé Sexuelle et Reproductive des adolescents et des Jeunes (SSRAJ) a ouvert ses travaux le 26 septembre à Niamey. A cette occasion, deux allocutions ont été prononcées. Celle du Représentant de l’UNFPA et le discours d’ouverture de la Secrétaire Générale du Ministère de la Santé Publique.

Dans son intervention, le Représentant de l’UNFPA, Mr Yacine Diallo a indiqué que cette initiative traduit les efforts du Gouvernement pour développer et élargir des services et soins de santé adaptés aux besoins spécifiques des jeunes à travers un paquet minimum d’activités en matière de SSRAJ pour les Centres d’Ecoute et de Conseils et les Centres dits Amis des Jeunes. Cette initiative est d’une  importance capitale surtout, dit-il, quand on sait que l’avenir d’un pays comme le Niger dépend de l’avenir des jeunes et en particulier de ce que les décideurs pourront faire pour ceux-ci, afin de mieux les équiper pour rompre le cycle de la pauvreté.

Au Niger, comme dans bien d’autres pays africains, les jeunes femmes et les jeunes hommes sont exposés à de nombreux risques de santé et, ne reçoivent le plus souvent que des informations, conseils et services insuffisants pour les aider à effectuer le difficile passage à l’âge adulte. Il est donc fondamental et urgent d’offrir des services de santé en matière de reproduction respectueux des valeurs culturelles et conviviaux à la jeunesse, des services qui ne violent pas la vie privée et assurent la confidentialité mais qui soient accessibles en tous lieux et selon des horaires appropriés.

Le Représentant de l’UNFPA a lancé un appel à l’endroit des participants à travers cette citation de Dr Thoraya Ahmed Obaid, Directrice Exécutive de l’UNFPA, « les Adultes doivent cesser de penser que les Jeunes sont trop jeunes pour savoir, car ils sont trop jeunes pour mourir ».

Dans son discours d’ouverture, la Secrétaire Générale du Ministère de la Santé Publique a souligné que le Paquet Minimum d’Activités (PMA) de Services de Santé Sexuelle et Reproductive des adolescents et des Jeunes (SSRAJ) est au cœur du Plan de Développement Sanitaire (PDS). Dr Fatimata Moussa a appelé les participants à contribuer efficacement à l’enrichissement de ce document qui sera une référence en matière de Santé de la Reproduction des Jeunes.