Parceque tout le monde compte
Search
AccueilRegions et Pays Afrique Sub-SahariennePlan du site
UNFPAProgrammeProjetsNewsPublicationsCIPDLiens
ACCUEIL:

Journée Mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

 


Pour l’avènement d’une société sans violence
Le Niger, à l’instar de la Communauté Internationale a célébré la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes. Cette campagne est organisée à l’initiative du Cadre de Concertation des Intervenants en matière de lutte contre les violences  faites aux femmes et aux enfants.
Le programme de lancement de la Journée a débuté ce mercredi 26 novembre 2008 par une marche des organisations et associations de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants et de défenses des droits des femmes. De nombreuses femmes et jeunes, membres d’une vingtaine d’ONGs, venues de tous les quartiers de Niamey  ont marché de la Place de la Concertation au Palais des Congrès de Niamey où a eu lieu la cérémonie de lancement de la campagne qui été marquée par plusieurs allocutions, de sketch sur les violences faites aux femmes et aux enfants et des témoignages des victimes de ces violences.
Dans le discours qu’il a prononcé à l’occasion du lancement de cette Campagne, le Ministre de la Compétitivité Nationale et de la Lutte contre la Vie Chère, Mr Abdou Daouda assurant l’intérim de la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant. Le Ministre Abdou Daouda a adressé toutes les félicitations du Gouvernement aux organisateurs de cette Campagne, qui contribuera à lutter efficacement contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Le Programme Spécial du Président de la République visant la lutte contre la pauvreté a fait de l’autonomisation des femmes son cheval de bataille, par le micro crédit, l’embouche bovine et la scolarisation de la jeune fille. De même, la construction des cases de santé, la prise en charge de la gratuité de la césarienne, du cancer de l’utérus, la prise en charge des soins de santé des enfants de 0 à 5 ans participent du souci majeur du Gouverneur à garantir à chaque femme et à chaque enfant le bien être social, matériel et économique. Mais la bataille contre les violences faites et aux femmes est longue et le Ministre à exhorté tous les acteurs à redoubler d’efforts pour l’avènement d’une société sans violence.
En prenant à son tour la parole, le Représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population au Niger, Mr Yacine Diallo a livré à l’assistance, le message de la Directrice Exécutive de l’UNFPA. Ce message souligne que la violence contre les femmes est le crime le plus prévalent et le moins puni au monde. C’est aussi une grave menace à la santé et au bien-être individuel et collectif. Avec la crise financière et les changements climatiques, la violence contre les femmes constitue un des grands défis de notre temps.
Le message de Thoraya Ahmed Obaid appelle à l’union des efforts  pour les Droits de l’Homme et la dignité pour tous, d’élever nos voix et de redoubler nos efforts pour atteindre la tolérance zéro pour la violence contre les filles et les femmes. Elle a salué ceux qui travaillent durement pour résoudre ce problème difficile et a indiqué que les femmes, les hommes et les jeunes qui mettent à défi la discrimination et la violence contre les femmes méritent davantage notre soutien. Résoudre la violence contre les filles et les femmes, en tant que violation des Droits de l’Homme et en tant que priorité en matière de santé publique, est au centre des préoccupations du Fonds des Nations Unies pour la Population souligne le message.
Auparavant, le Président du Cadre de Concertation des intervenants en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants a pris la parole pour indiquer que  les violences faites aux femmes et enfants sont depuis plus d’une décennie, une préoccupation mondiale, inscrite au rang des engagements internationaux de tous les Etats. Mr Awal Amballi a ajouté que le cadre de concertation, engagé depuis 4 ans avec l’appui de ses partenaires, s’est résolu à agir par des actions de sensibilisation, d’information de la population sur les violences basées sur le genre, mais aussi par la réalisation d’études le phénomène de violence pour  éviter le sacrifice du bonheur de notre richesse nationale, que constituent les femmes et les enfants a souligné Mr Awal Hamballi.
La cérémonie a été aussi marquée par un skeet réalisé par la Troupe des jeunes de Kalley Sud qui met en scène des situations de la vie quotidienne sur les violences faites aux enfants et aux enfants et des témoignages émouvant des victimes des victimes des violences.

 

 

 

Fondo de Poblacion de las Nacionas Unidas RépertoireContactez-nousIndex du siteRechercheSiège de l'UNFPA
© 2002 Fonds des Nations Unies pour la population.
Tous droits réservés.
Clauses et conditions d'utilisation | Politique de confidentialité