Parceque tout le monde compte
Search
AccueilRegions et Pays Afrique Sub-SahariennePlan du site
UNFPAProgrammeProjetsNewsPublicationsCIPDLiens
ACCUEIL:

Célébration de la 4ième Journée de la Contraception, au Niger

Niamey, 28 septembre 2010

Le Niger a célébré le mardi 28 septembre, la Journée Mondiale la Contraception au Centre National de Santé de la Reproduction de Niamey. La cérémonie a été présidée par le Ministre de la Santé Publique, Pr. Nouhou Hassan, en présence du Représentant de l’UNFPA au Niger, M. Yacine Diallo, des Chefs d’Agence du Système des Nations Unies, du Corps Diplomatique et de plusieurs invités.


Le thème retenu est « Ta vie. Ta responsabilité ».


Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Ministre de la Santé Publique a relevé que dix ans après l'adoption des Objectifs du Millénaire pour le Développement, la situation de la santé de la Mère et de l'Enfant à travers le monde reste toujours préoccupante, malgré les efforts consentis. En effet, chaque minute qui passe dans le monde, 380 femmes tombent enceintes, 190 femmes sont confrontées à une grossesse non planifiée, 110 femmes subissent une complication liée à la grossesse, 40 femmes subissent un avortement à risque et une femme meurt des causes liées à la grossesse. Il a également indiqué que cette situation est due à la faiblesse du système de santé, la pauvreté de la population, les pesanteurs socioculturelles.

 

Le Pr. Nouhou Hassan a ensuite rappelé les actions majeures réalisées par le Gouvernement nigérien en faveur de la santé maternelle, qui sont entre autres, l'élaboration d'une Feuille de Route Nationale pour l'Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle, Néonatale et Infantile ; la Gratuité des services essentiels, y inclus les anti-rétroviraux (ARV) pour la prise en charge de la transmission Mère-Enfant du VIH et la planification familiale, le lancement de la Campagne pour l'Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle, Néonatale et Infantile.
Revenant sur le thème cette Journée, à savoir : « Ta vie. Ta responsabilité », le Ministre de la Santé Publique a indiqué « qu'il vise à mobiliser les décideurs à tous les niveaux afin de prendre les mesures adéquates pour que chaque femme qui le désire puisse bénéficier des prestations en matière de planification familiale, dans le but de réduire la morbidité et la mortalité maternelles et néonatales ».


En prenant à son tour la parole, le Représentant de l’UNFPA, M. Yacine Diallo, a relevé que le Thème « Ta vie. Ta responsabilité » s’adresse particulièrement aux Jeunes, de les sensibiliser sur le fait que c’est à eux de prendre les choses en main et d’agir de manière mature et responsable lorsqu’il s’agit de leur contraception. Il s’agit aussi de responsabiliser les jeunes hommes quant au choix de contraception et de rompre avec les croyances selon lesquelles les femmes sont les seules concernées. La contraception est une affaire de couple, elle se gère à deux !
Le Représentant de l’UNFPA a insisté sur le fait que « le choix des jeunes créent l’avenir, si on sait que la moitié de la population mondiale a moins de 25 ans. Environ 1,8 milliard ont entre 10 et 25 ans, soit la génération la plus nombreuse d’adolescents qui ait jamais existée, et environ 85 % d’entre eux vivent dans le monde en développement. Si nous voulons alors faire face aux questions de population, combattre la mortalité maternelle et donner aux jeunes un départ réussi et sain dans la vie, il faut promouvoir leur droit à la santé reproductive ainsi qu’à l’information et aux services concernant la planification familiale. Les Adultes doivent cesser de penser que les Jeunes sont trop jeunes pour savoir » !

Evoquant les avantages de la planification familiale, M. Diallo a souligné qu’elle i) rend les grossesses moins dangereuses, ii) prépare les femmes à une vie active meilleure, iii) permet aux familles de consacrer plus de ressources à chaque enfant, iv) permet d’améliorer le niveau d’éducation et de vie de tous les membres de la famille.
Le Représentant de l’UNFPA a en outre rappelé les appuis apportés par son Organisation au Gouvernement notamment, pour l’élaboration du Plan de Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction dont l’une des Composantes est d’assurer une offre de services de qualité dans le domaine de la planification, la contribution à la réalisation de l’Etude sur la Prévalence contraceptive, l’appui à la mise en place d’un système de gestion logistique informatisé des produits contraceptifs, la formation d’un pool de formateurs nationaux et la dotation en équipement informatique, la mobilisation de la Société Civile et des Communautés de base pour les actions de sensibilisation. Ces interventions ont été possibles grâce à la Coopération entre l’UNFPA et les Pays Bas, la Grande Bretagne, l’Espagne, le Canada, la Finlande, l’Irlande, le Luxembourg et la Catalogne, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme global pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction.
Yacine Diallo a salué l’Engagement pris au nom du Niger par Son Excellence, le Chef de l’Etat devant la 65ième Session de l’Assemblée Générale des Nations Unies tenue à New York du 20 au 22 septembre dernier, à savoir de veiller à l’accessibilité gratuite et à la disponibilité des Conseils, Services et Produits de Santé de la Reproduction de qualité y compris le VIH/SIDA, à toutes les femmes en âge de procréer et à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.
La commémoration de la Journée Mondiale de la Contraception a également été marquée par la remise par l’UNFPA, d’un lot de produits pharmaceutiques et matériels médicaux comprenant :
- Des produits contraceptifs d’une valeur d’environ 920 000 dollars US, acquis sur financement du Fonds Global pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction. Ces contraceptifs permettent de couvrir pendant une année, les besoins de 222 494 couples en planification familiale ;
- Des médicaments pour le renforcement des capacités des Centres de Santé Intégrés « Amis des Jeunes » pour la prévention des IST/VIH/DIDA, d’un montant de 12 486 dollars US, acquis sur les fonds de la Coopération Luxembourgeoise ;
- Trente cinq (35) ventouses électriques d’un montant de 64 000 dollars US, acquis grâce à la Coopération Espagnole, pour la prise en charge des complications obstétricales dans les Régions de Maradi et Tahoua.
L’Association de Marketing Social ANIMAS-SUTIRA, un des partenaires du Ministère de la Santé Publique et de l’UNFPA, a procédé, à l’occasion de la cérémonie, au lancement de la Pilule contraceptive « SUTURA », en vue de la promotion de la planification familiale au Niger.
Plusieurs artistes de renom, à savoir, « Fati Niger, » « Fati Mariko » et « Fati Sogha », dénommées les « 3 Fatis », ont à travers un talent remarquable, chanté en faveur de la planification familiale pour le bonheur de la famille et de la société.
Il faut noter enfin, que plusieurs Agents de Santé, reconnus pour leur engagement en faveur de la planification familiale ont reçu, de la part du Ministère de la Santé Publique, des témoignages officiels de satisfaction. De même, des femmes qui se sont distinguées pour leur assiduité à pratiquer la planification familiale, ont bénéficié de cadeaux, constitués de moustiquaires et des produits d’entretien.

 

Fondo de Poblacion de las Nacionas Unidas RépertoireContactez-nousIndex du siteRechercheSiège de l'UNFPA
© 2002 Fonds des Nations Unies pour la population.
Tous droits réservés.
Clauses et conditions d'utilisation | Politique de confidentialité