Parceque tout le monde compte
Search
AccueilRegions et Pays Afrique Sub-SahariennePlan du site
UNFPAProgrammeProjetsNewsPublicationsCIPDLiens
ACCUEIL:

 

Un nouveau partenaire de l’UNFPA pour l’élimination de la fistule obstétricale au Niger

Dans le cadre de la Campagne Internationale de lutte contre la fistule obstétricale, la Représentante du Fonds des Nations Unies pour la population au Niger, Marlène François Lays et la Directrice du Corps de la Paix des Etats-Unis au Niger (Peace Corps-Niger) Madame Mary ABRAMS, ont procédé à la signature d’un protocole d’accord.

Ce protocole vise à créer un cadre de partenariat entre « Peace Corps » et le Fonds des Nations Unies pour la Population en vue de conjuguer leurs efforts et leurs compétences dans la lutte contre ce fléau au Niger.

La fistule obstétricale, conséquence d’un accouchement prolongé qui n’a pas été pris en charge à temps, est une pathologie qui peut être prévenue et traitée. La campagne Internationale d’élimination de la fistule obstétricale, dont le chef de file est le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), vise à rendre ce problème de santé aussi rare dans les pays en développement qu’il l’est dans les pays industrialisés, par la prévention des circonstances qui favorisent sa survenue, notamment la grossesse précoce, le traitement des femmes affectées et la réinsertion sociale des femmes guéries.

 

Les femmes souffrant de fistule obstétricale sont généralement pauvres, analphabètes, ignorantes et jeunes. Elles sont de ce fait rejetées et discriminées. Leur statut de femme souffrant de fistule obstétricale remplace celui de femme mariée.

Le Corps de la Paix, présent au Niger depuis 1962, a capitalisé de solides expériences dans l’appui au développement du pays, notamment dans les domaines de la santé, de l’agriculture, de l’éducation, de la gestion des ressources naturelles, du développement des municipalités et des communes. Sa philosophie d’intervention est axée sur l’autonomisation des communautés, pour qu’elles puissent prendre en charge leur propre développement.

Au terme du protocole, les communautés rurales, hommes et femmes, des zones d’intervention de Peace Corps seront sensibilisés en vue d’adopter des comportements en faveur d’une maternité à moindre risque et d’une meilleure planification familiale. Ainsi, les avantages des consultations prénatales et des accouchements dans les centres de santé par un personnel qualifié seront compris et assimilés en vue de réduire les risques, dont la fistule.

Pour faciliter la mise en œuvre des activités du Peace Corps dans le cadre du présent partenariat, l’UNFPA organisera des séances de formation sur la fistule obstétricale au cours des stages de formation des Volontaires de la Paix et mettra à leur disposition des supports de communication en vue de la sensibilisation des communautés.

 

Fondo de Poblacion de las Nacionas Unidas RépertoireContactez-nousIndex du siteRechercheSiège de l'UNFPA
© 2002 Fonds des Nations Unies pour la population.
Tous droits réservés.
Clauses et conditions d'utilisation | Politique de confidentialité