Parceque tout le monde compte
Search
AccueilRegions et Pays Afrique Sub-SahariennePlan du site
UNFPAProgrammeProjetsNewsPublicationsCIPDLiens
ACCUEIL:

Forum national sur les violences en milieu scolaire

 

Niamey, le 27 novembre 2008

Dans le cadre de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux enfants, la Cadre de Concertation des intervenants en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, avec l’appui technique et financier de l’UNFPA, a organisé le 27 novembre 2008 dans la salle de conférence du Centre Cultuel Oumaraou Ganda, un Forum national sur les Violences Basées sur le Genre en milieu scolaire.

Dans son mot introductif à l’ouverture de l’atelier, le Président du Cadre de Concertation des intervenants en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, Mr Awal Amballi a souligné qu’elles sont nombreuses, les filles dont la scolarité a été brutalement interrompue par le fait des grossesses non désirées ou parce qu’elles sont victimes de mariage précoce ou forcé ou du fait du harcèlement sexuel. Devant cette situation inquiétante que le Cadre de Concertation des intervenants en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants  a jugé nécessaire de réunir autour de ce forum tous les acteurs de la chaîne éducative afin de mener des réflexions communes et concertées de prévention et de lutte contre toutes les formes de violence en milieu scolaire a poursuivi Mr Awal Amballi.

En prenant la parole, le Représentant de l’UNFPA, Mr Yacine Diallo a rappelé les dispositions de l’article premier de la Déclaration des Nations Unies sur l’Elimination de la violence à l’égard des femmes de 1993 qui définit la violence comme tout acte entraînant ou susceptible d’entraîner un dommage ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris par la simple menace, la coercition ou une privation arbitraire de liberté, que ce soit en public ou dans la vie privée .

Mr Diallo a indiqué que depuis 2004, année de mise en place du Cadre de Concertation des Intervenants en matière de Lutte contre les Violences faites aux femmes et aux enfants, les questions de Violences Basées sur le Genre ne sont plus considérées comme des sujets tabous et ne sont pas une fatalité. Par le Plaidoyer à tous les niveaux, la collecte de données, l’établissement d’un partenariat avec les acteurs de la société civile, etc., la violence peut être combattue. Pour y parvenir, il est fondamental de développer des actions concertées et c’est la raison pour laquelle l’UNFPA est fier de s’associer à la Campagne Internationale de 16 jours d’Activisme, dont l’objectif est d’en finir avec la violence à l’égard des femmes et des filles a-t-il indiqué

Le Ministre de la l’Education Nationale, assurant l’intérim de Madame la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mr Ousmane Samba Mamadou, après voir rappelé les différentes formes de violences en milieu scolaire qui affectent considérablement les résultats des élèves, a indiqué à l’assistance que sa présence à ce forum témoigne de la volonté réelle du Gouvernement de la 5ème République d’accompagner les initiatives des Organisations de la Société Civile actives en éducation dans la lutte contre la violation des Droits Humains des jeunes filles, notamment les droits à l’éducation, à l’intégrité et à la santé.

En effet, la violence basée sur le genre en milieu scolaire est au Niger une réalité bien mise en évidence par une étude réalisée en 2004 par l’Association Nigérienne pour l’Autopromotion Humaine (ONG ANAPH Mutunci) avec l’appui technique et financier de Oxfam Québec et du Fonds des Nations Unies pour la Population. Il en ressort que 87.5% des jeunes filles (élèves et étudiantes) et 81.1% des jeunes garçons interrogés confirment l’existence du phénomène dans leurs établissements. La situation est d’autant plus préoccupante que le phénomène touche tous les niveaux d’enseignement et que les auteurs se trouvent dans le milieu scolaire même ou en sont proches.

Le forum a vu la participation des cadres techniques des Ministères, les représentants des ONGs, des associations des jeunes et de nombreux scolaires de la ville de Niamey.

 

Fondo de Poblacion de las Nacionas Unidas RépertoireContactez-nousIndex du siteRechercheSiège de l'UNFPA
© 2002 Fonds des Nations Unies pour la population.
Tous droits réservés.
Clauses et conditions d'utilisation | Politique de confidentialité